Izariat, projet vivant


Les fondateurs, la genèse du projet

Les quatre fondateurs du projet, surnommés les Quatre-Quarts, Eric Dubreuil et Jean-Pierre Morelli (anciennement dans la formation et le bâtiment à Paris, actuellement gérants du centre de ressourcement Espace Rivoire), Jean-Philippe Jacques (enseignant mindfulness à Genève) et Sandrine Laplace (chercheur au CNRS à Paris et au CERN), aiment à penser que le projet d'Izariat les précédait et n'attendait qu'eux pour voir le jour.

Rachetée en mars 2018, l'ancienne résidence de tourisme des Clairmontelles au Poizat-Lalleyriat se transforme ainsi en un lieu d'accueil et de partage, plaçant l'Humain et la Terre au coeur du projet.

Une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) pour Izariat

Pour faire vivre ces valeurs, c'est sous la forme d'une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) qu'Izariat s'est matérialisé. Cette structure juridique permet à différents groupes de sociétaires, y compris des institutions publiques, de s'engager et de décider ensemble démocratiquement (1 personne = 1 voix). S'inscrivant dans le courant de l'économie sociale et solidaire, la majorité des bénéfices sont directement ré-investis dans le projet, au profit de l'intérêt collectif.

Si vous souhaitez rejoindre le projet et devenir societaire de la SCIC Izariat, contactez nous !